BlocsDeCompetences .org

-- Construire un parcours de formation --

Métallier (RNCP5920)

Formation et/ou diplôme proposée au RNCP par le certificateur : Ministère du travail

Branches de formations NSF

NSF 2xx Domaines technico-professionnels de la production > NSF 25x Mécanique, électricité, électronique > NSF 254 Structures métalliques (y.c. soudure, carrosserie, coque bateau, cellule avion) >
> NSF 254s Soudage, assemblage, pose, d'ensembles métalliques et de chaudronnerie >

Activités visées

Le métallier construit les ouvrages métalliques destinés à la construction et à l'aménagement de bâtiments. Les productions courantes sont les grilles de défenses, garde-corps, portes, portails et autres fermetures, le mobilier urbain et aussi les structures métalliques telles que mezzanines, escaliers, rack. Le marché de la métallerie évolue du fait, notamment, des exigences de la réglementation thermique. Cette évolution se traduit, par exemple, par la fabrication de pare-soleil orientables, des supports destinés à recevoir des panneaux photovoltaïques et des menuiseries métalliques avec des profilés à rupture de pont thermique. Le métallier utilise les machines de débit, de façonnage, de soudage et de finition nécessaires au travail du métal. Suivant l'équipement de l'entreprise, le métallier peut intervenir sur des machines de débit et d'usinage à commande numérique. Les productions du métallier se déroulent en trois phases. La première phase consiste en l'analyse des plans ou croquis de la pièce à réaliser. Cette exploitation se concrétise par la réalisation des listes de débit, d'usinage et le choix de la méthode de production. La deuxième phase se déroule en atelier. Les profils et tôles sont débités, usinés et formés, avant d'être assemblés. Le produit reçoit un traitement et une finition. La troisième phase correspond à l'installation de l'ouvrage ou à l'expédition vers le client. La pose des ouvrages peut être exécutée par lui ou confiée à des équipes de professionnels spécialisés. Le métallier travaille seul sur tous les postes sous les directives d'un chef d'atelier. Suivant les commandes ou le type d'organisation de l'entreprise, il peut occuper un poste de travail défini. Les horaires sont, en général, réguliers, directement liés à la charge de travail. Les méthodes de travail actuelles et la modernisation du parc machine du métallier contribuent à la réduction des exigences physiques, notamment pour la manutention des charges lourdes. Toutefois, les contraintes de l'emploi imposent le port des équipements de protection individuels. La protection auditive est systématique. La protection régulière concerne les yeux et les mains : lunettes pour le soudage et le meulage et gants adaptés pour les manutentions et le soudage. Il réalise ses activités dans le respect des règles de sécurité et de prévention de la santé et du document unique.
[Se référer à la fiche source pour plus de détails]

Appellations professionnelles possibles

  • Métallier industriel - Métallier artisanal

Environnements de travail

  • Les entreprises de métallerie.

Orientations de carrière & Mobilité professionnelle

METIERS SELON LE CERTIFICATEUR

BLOCS DE COMPETENCES

FRANCE-COMPETENCES
RNCP5920BC01

BLOC :
Fabriquer et poser des ouvrages de métallerie

Fabriquer des ouvrages métalliques de protection.
Fabriquer des ouvrages métalliques de stockage.
Fabriquer des ouvrages métalliques de fermeture.
Poser des ouvrages métalliques.
FRANCE-COMPETENCES
RNCP5920BC02

BLOC :
Réaliser et poser des structures métalliques

Fabriquer des ouvrages métalliques de circulation.
Assembler au gabarit des ensembles soudés.
Intégrer des produits verriers dans des structures métalliques.
Poser des structures métalliques