BlocsDeCompetences .org

-- Construire un parcours de formation --

Opérateur en signalisation électrique ferroviaire (RNCP34914)

Formation et/ou diplôme proposée au RNCP par le certificateur : SNCF RESEAU

Branches de formations NSF

NSF 2xx Domaines technico-professionnels de la production > NSF 25x Mécanique, électricité, électronique > NSF 255 Electricite, électronique >
> NSF 255s Bobinage, cablâge et assemblage de circuits et d'ensembles électriques-électroniques ; Installation et pose de circuits et ensembles électriques >

Activités visées

Le titulaire du titre opérateur signalisation électrique ferroviaire mène principalement les activités suivantes : Dans le cadre d'une maintenance préventive, il organise son intervention selon le plan de maintenance ou sur alerte, il prépare ses outils appareils de mesures et documents métiers et réalise l'opération de maintenance conformément aux documents et procédures. Dans le cadre d'une maintenance corrective, il réalise un diagnostic de dysfonctionnement suite à signalement d'un dérangement, il analyse l'impact de l'intervention de maintenance corrective, il remet en état l'installation conformément aux documents et procédures et il restitue l'installation en état de fonctionnement, garantissant la sécurité des circulations ferroviaires. Dans le cadre de travaux, il prépare son chantier afin de créer, modifier ou supprimer une installation ferroviaire, il réalise des travaux sur les installations de signalisation, il réalise les vérifications techniques et essais de fonctionnement et restitue les travaux au gestionnaire d'exploitation. Il assure la sécurité des personnes, des circulations et des biens : il identifie les sources de danger, il évalue les risques liés à son intervention et il applique les mesures réglementaires en vigueur en vue de supprimer ou de prévenir le risque. Il coopère avec l'ensemble des acteurs ferroviaire en vue de garantir une exécution conforme et réalisée en toute sécurité, il communique sur la nature et les conséquences de l'intervention et il réalise un retour d'expérience en vue d'une amélioration continue avec ses pairs et son hiérarchique.
[Se référer à la fiche source pour plus de détails]

Appellations professionnelles possibles

  • L'opérateur en signalisation électrique ferroviaire (OP SEF) réalise les différentes opérations de maintenance préventive et correctives sur les installations de signalisation ainsi que des travaux de création, de modification des installations ferroviaires de signalisation électrique. Il est le premier niveau professionnel qui garantit la conformité des installations et contribue ainsi aux niveaux de sécurité et de régularité exigés sur le réseau ferroviaire. Il peut être amené à assurer le suivi de travaux réalisés par une entreprise extérieure.
  • Les différentes désignations du métier visées par le titre sont les suivantes :
  • Opérateur en signalisation électrique ferroviaire
  • Monteur - câbleur en signalisation ferroviaire
  • Opérateur de production signalisation ferroviaire

Environnements de travail

  • L'opérateur en signalisation électrique ferroviaire peut exercer dans les secteurs public et privé quelle que soit la taille de l'entreprise.
  • Il peut s'agir :
  • D'entreprises de transport (Actirail, Flexrail, GEFCO, VFLI…) ou de travaux ferroviaires (Colas Rail, Eiffage,…) ;
  • D'entreprises disposant de voies privées qu'elles utilisent à des fins propres, pour transporter du matériel ;
  • D'autorités portuaires susceptibles de construire et gérer des Voies Ferrées Portuaires (VFP (dessertes ferroviaires des ports) ;
  • D'Opérateurs privés ferroviaires (OPF) sur certains territoires hors réseau ferré national (embranchement particulier pour le Fret, certaines voies des ports ou privés, …)
  • D'opérateurs de voies ferrés d'intérêt local sur le réseau ferré national (Chemin de fer Corse, baie de Somme)
  • Depuis la libéralisation du transport ferroviaire (en 2007 pour le transport de marchandises et 2010 pour le transport de voyageurs), de nombreuses entreprises ferroviaires (24 à ce jour) disposent désormais d'un agrément auprès de l'Union Européenne (UE), avec la certification de sécurité associée, leur permettant d'offrir des services de transports nationaux et internationaux par chemin de fer. Citons par exemple : Euro Cargo Rail (ECR), filiale de DB Schenker Rail (UK), Europorte, ColasRail, Thello, VéoliaTransdev.
  • La sollicitation du domaine ferroviaire en forte croissance s'accompagnera dans les années à venir, entre 2017 et 2022, de recrutements importants dans les différentes entreprises du secteur. L'activité Maintenance et Travaux recrutera 500 personnes sur 5 ans sur le métier d'Opérateur en signalisation électrique ferroviaire dont le rôle est prépondérant pour garantir à l'ensemble des transporteurs un accès large au réseau et des installations de signalisation fiables et sécurisées ; priorité exprimée au niveau de la Branche ferroviaire.

BLOCS DE COMPETENCES

FRANCE-COMPETENCES
RNCP34914BC01

BLOC :
Réaliser une opération de maintenance préventive d'installations en signalisation ferroviaire

1.1. Organisation de son intervention selon le plan de maintenance (systématique) ou intervention sur alerte /seuil (conditionnelle)
1.1.1. Analyser et croiser le planning annuel de maintenance et l'avis hebdomadaire de travaux, remis par son manager en vue de déterminer son intervention.
1.1.2. Prioriser les interventions de maintenance préventive, afin d'établir et d'optimiser son planning.
1.2. Préparation des outils, appareils de mesures et documents métiers.
1.2.1 Identifier et analyser le document métier relatif à l'opération à réaliser en vue de préparer le matériel approprié.
1.2.2. Déterminer les ressources et les moyens nécessaires pour son intervention : outillage, appareils de mesure, consommables / besoin de renfort / documents métier : mode opératoire de maintenance, procédure sécurité.
1.2.3. Se reporter au document unique pour identifier les EPI nécessaires et effectuer une analyse de risques complémentaires afin de définir les mesures de prévention adaptées à mettre en oeuvre pour réaliser son opération.
1.2.4. Vérifier la conformité de l'outillage et des EPI et alerter son manager en cas de défaut ou d'absence.
1.3. Réalisation de l'opération de maintenance conformément aux documents et procédures.
1.3.1. Détecter une éventuelle non-conformité ou défaut sur l'installation et prendre les mesures immédiates (fermeture de voies, réduction de vitesse…) pour assurer la sécurité des circulations.
1.3.2. Réaliser les opérations de maintenance simple de façon autonome en prenant en compte l'impact de son intervention sur les installations de sécurité.
1.3.3. Dans le cas d'interventions complexes, réaliser des opérations sous supervision d'un opérateur expérimenté en appliquant les consignes nécessaires à l'exécution des travaux.
1.3.4. Tout au long de la réalisation des opérations, veiller à ce que les tâches soient exécutées dans le respect des documents métier et en appliquant les gestes métier définis.
1.3.5. Assurer la traçabilité nécessaire de ses interventions sur les fiches de maintenance appropriées (papier et/ou applications informatiques comme « SPOT ») en vue de suivre l'évolution des caractéristiques techniques des installations
1.4. Restitution de l'installation en bon état de fonctionnement, garantissant la sécurité des circulations ferroviaires.
1.4.1 Réaliser les différentes vérifications techniques afin de garantir la conformité de l'installation.
1.4.2. Réaliser un essai de fonctionnement de l'installation, en vue de restituer l'installation dans ses caractéristiques d'exploitation définies dans le référentiel.
1.4.3 Informer le gestionnaire de l'exploitation ferroviaire de la remise à disposition de l'installation via le carnet de suivi et/ou le carnet de dépêches.

MODALITES D'EVALUATION:

Cas pratique Mise en situation reconstituée Questionnement oral de vérification de connaissances Évaluation des connaissances

FRANCE-COMPETENCES
RNCP34914BC02

BLOC :
Réaliser une opération de maintenance corrective d'installations en signalisation ferroviaire

2.1. Diagnostic de dysfonctionnement suite à signalement d'un dérangement
Dans le cadre d'un dérangement signalé par le gestionnaire de l'exploitation ferroviaire :
2.1.1. Appliquer les méthodes de recherche de dérangement (méthode « voltampèremétrique », méthode en croix, méthode par dichotomie) pour identifier les causes du dysfonctionnement,
2.1.2. Exploiter les constatations pour orienter la recherche du dysfonctionnement,
2.1.3. Analyser et interpréter les résultats afin de réaliser la maintenance corrective adaptée.
2.2. Analyse de l'impact de l'intervention de maintenance corrective
2.2.1. Analyser l'impact de l'intervention de maintenance corrective en fonction :
des conséquences sur la sécurité des circulations ferroviaires,
de la durée de l'intervention,
des moyens à mettre à oeuvre pour réparer (outillage, appareils de mesure, consommables / besoin de renfort / documents métier : mode opératoire de maintenance, procédure sécurité).
2.2.2. Rendre compte au gestionnaire d'exploitation ferroviaire et soumettre un scénario de remise en état sous supervision de sa hiérarchie en fonction de l'impact de l'intervention.
2.3. Remise en état de l'installation conformément aux documents et procédures.
2.3.1. Mettre en oeuvre le scénario de remise en état retenu suite à l'analyse :
remettre l'installation aux conditions de fonctionnement nominal (réparation complète),
remettre l'installation aux conditions de fonctionnement dégradé (réparation partielle) en mettant en oeuvre les mesures de sécurité adaptées.
2.3.2. En cas de réparation partielle, définir les modalités de réparation définitive à réaliser ultérieurement.
2.4. Restitution de l'installation en état de fonctionnement, garantissant la sécurité des circulations ferroviaires
2.4.1 Réaliser les différentes vérifications techniques (conformité de câblage, comptage sur borne, mesure des isolements, visibilité de la signalisation…) afin de garantir la conformité de l'installation.
2.4.2. Réaliser un essai de fonctionnement de l'installation.
2.4.3. Informer le gestionnaire de l'exploitation ferroviaire de la remise en état partielle ou complète (carnet de suivi et/ou carnet de dépêches). Dans le cas d'une réparation partielle, indiquer les restrictions de circulation nécessaires.

MODALITES D'EVALUATION:

Cas pratique Évaluation des connaissances Mise en situation

FRANCE-COMPETENCES
RNCP34914BC03

BLOC :
Réaliser des travaux en signalisation électrique ferroviaire : créer, supprimer ou modifier des installations

3.1. Préparation de chantier afin de créer, modifier ou supprimer une installation ferroviaire
3.1.1. A partir du contrat de travaux et des fiches de travail associées :
préparer le matériel et l'outillage nécessaires à l'opération,
identifier son périmètre d'activité,
identifier les documents métiers utiles à l'opération à réaliser,
analyser la coactivité (présence de différents acteurs) sur le chantier,
identifier les mesures de sécurité qui lui incombent pour assurer sa propre sécurité.
3.2. Réalisation des travaux sur les installations de signalisation
3.2.1. Se reporter aux documents de sécurité (plan de prévention, instructions de sécurité ferroviaire…) définis au titre du chantier afin de mettre en oeuvre les mesures de prévention adaptées (mesures de consignation électrique, balisage du chantier, port des EPI spécifique aux travaux…).
3.2.2. Superviser et/ou effectuer la réalisation des opérations définies dans les fiches de travail (déroulage et raccordement de câbles, mesures électriques, actions sur les détecteurs électromécaniques ou électroniques…).
3.3. Vérification techniques et essais de fonctionnement
3.3.1. Réaliser les différentes vérifications techniques (conformité des cotes de pose d'installation, des réglages électrique et électromécanique, des fiches de contrôle correspondant) afin de garantir la conformité de l'installation.
3.3.2. Réaliser un essai de fonctionnement de l'installation avant de prononcer la mise en service de l'installation.
3.4. Restitution des travaux au gestionnaire d'exploitation.3.4.1. Rendre compte au responsable travaux de l'exécution des travaux conformément à sa fiche de travail en lui retournant sa fiche de travail émargée et signée.

MODALITES D'EVALUATION:

Évaluation des connaissances et des compétences dans le cadre d'une mise en pratique Mise en situation Cas pratique

FRANCE-COMPETENCES
RNCP34914BC04

BLOC :
Assurer la sécurité des personnes, des circulations et des biens sur chaque opération de maintenance et travaux

4.1. Identification des sources de danger
4.1.1. Identifier son périmètre d'intervention en s'appuyant sur ses documents d'organisation (schéma des pistes et itinéraires, situation géographique du chantier, schéma de signalisation…).
4.1.2. Identifier les sources de danger sur son périmètre d'intervention en s'appuyant sur les consignes d'établissement, le plan de prévention et le document unique, en vue d'assurer la sécurité de ses interventions.
4.2. Évaluation des risques liés à son intervention4.2.1. Identifier les modes opératoires repris dans les guides maintenance et dans les référentiels en lien avec l'intervention définie.
4.2.2. Évaluer les risques au regard des modes opératoires mis en oeuvre sur les différents domaines de la sécurité (sécurité exploitation ferroviaire, santé et sécurité au travail, sécurité incendie, cyber sécurité, sureté, sécurité environnementale).
4.3. Application des mesures réglementaires en vigueur en vue de supprimer ou de prévenir le risque
4.3.1. Pour la sécurité d'exploitation ferroviaire, identifier et appliquer les procédures de sécurité définies et dédiées.
4.3.2 Annoncer les circulations en tant qu'Annonceur ou Sentinelle
4.3.3. Assurer la sécurité du personnel en tant qu'agent de sécurité et mettre en oeuvre le dispositif de sécurité vis-à-vis des circulations lors d'opération de maintenance ou de travaux sur ou à proximité des voies ferrées.
4.3.4. Adopter la posture de sécurité afin d'améliorer le niveau de sécurité attendu : proactivité, respect des consignes de sécurité, partage d'expérience,…
4.3.5. Mettre en oeuvre les outils de fiabilisation : l'autocontrôle, le contrôle croisé, la minute d'arrêt… afin de permettre aux acteurs de mieux gérer leurs ressources cognitives (notamment leurs capacités attentionnelles) au moment des interventions.

MODALITES D'EVALUATION:

Évaluation des connaissances sur un cas pratique mise en situation Évaluation des compétences

FRANCE-COMPETENCES
RNCP34914BC05

BLOC :
Coopérer, communiquer et réaliser un retour d'expérience sur chaque opération de maintenance et travaux

5.1. Coopération en vue de garantir une exécution conforme et réalisée en toute sécurité
5.1.1. Se repérer dans le système ferroviaire et adopter un bon positionnement vis à vis de ses interlocuteurs.
5.1.2. Évaluer l'impact de son activité sur le système ferroviaire afin de garantir la sécurité des circulations ferroviaires et des différents acteurs présents sur le chantier.
5.1.3. Informer et/ou solliciter les acteurs concernés par le chantier lui-même et ses répercussions.
5.2. Communication sur la nature et les conséquences de l'intervention
5.2.1. Respecter le protocole de communication défini au sein de l'entreprise : langage commun, modalités de communication, collationnement…
5.2.2. Identifier les informations utiles et nécessaires à communiquer aux différents intervenants.
5.2.3. Utiliser les outils de communication mis à disposition par l'entreprise (carnets, téléphonie ferroviaire…) afin de réaliser l'intervention en sécurité.
5.3. Retour d'expérience en vue d'une amélioration continue
5.3.1. Détecter les bonnes pratiques et les dysfonctionnements lors des interventions afin d'enrichir les connaissances des acteurs dans une démarche d'amélioration continue des processus et des méthodes.
5.3.2. Les partager avec ses pairs et son hiérarchique en vue de capitaliser à travers un enrichissement des connaissances.

MODALITES D'EVALUATION:

Évaluation des connaissances Mise en situation