BlocsDeCompetences .org

-- Construire un parcours de formation --

Ingénieur spécialisé en Ingénierie des chaines de traction (RNCP34610)

Formation et/ou diplôme proposée au RNCP par le certificateur : IFP ENERGIES NOUVELLES

Branches de formations NSF

NSF 1xx Domaines disciplinaires > NSF 11x Mathématiques et sciences > NSF 115 Physique >
> NSF 115f Physique appliquée aux processus industriels ; Physique des matériaux ; Mesures physiques appliquées au contrôle industriel ; Sciences physiques pour l'ingénieur >

NSF 2xx Domaines technico-professionnels de la production > NSF 20x Spécialités pluri-technologiques de production > NSF 200 Technologies industrielles fondamentales >
>

NSF 2xx Domaines technico-professionnels de la production > NSF 25x Mécanique, électricité, électronique > NSF 252 Moteurs et mécanique auto >
>

Activités visées

L'ingénieur de spécialisation, diplômé de l'IFP School en ingénierie de chaîne de traction a vocation à travailler à la conception, au développement et à la mise au point des technologies de chaines de traction automobile au sens large. De façon non exhaustive, cela couvre les activités suivantes: bureau d'études (calculs et dimensionnement), modélisation des différentes fonctions et composants jusqu'au système complet de la chaîne de traction, essais de caractérisation et de mise au point des fonctions et composants et du système complet, étude de l'intégration de la chaîne de traction au sein d'un véhicule, calibration et mise au point de la chaîne de traction sur véhicule en terme de gestion optimale de l'énergie embarquée et de respect des législations CO2 et émissions de polluants gestion des interactions avec les aides à la conduite du véhicule dans le cas d'un véhicule connecté et autonome.
[Se référer à la fiche source pour plus de détails]

Appellations professionnelles possibles

  • Cette certification mène à une large gamme de métiers à l'international, le plus souvent dans une direction technique : conception du système de chaîne de traction d'un véhicule, recherche et innovation (R&I), intégration véhicule, adaptation en fonction des contraintes du pays cible, essais moteurs (thermique et électrique), tests dépollution, modélisation.
  • Ingénieur(e) conception;
  • Ingénieur (e) Justification Architecture moteur;
  • Ingénieur (e) développement projet chaîne de traction;
  • Ingénieur (e) Intégration véhicule;
  • Ingénieur(e) mise au point et calibration;
  • Ingénieur(e) essai moteur;
  • Ingénieur(e) contrôle commande chaîne de traction;
  • Ingénieur(e) modélisation.

Environnements de travail

  • L'ingénieur(e) peut exercer son activité chez des constructeurs automobiles, des équipementiers, des sociétés d'ingénierie, des laboratoires R&I.
  • Sur les 3 dernières promotions (2016-2018) soit un échantillon de 89 étudiants, la répartition par secteurs des diplômés est la suivante :
  • Constructeurs automobile (France et monde) : 43%
  • Équipementiers (France et Monde) : 20%
  • Société d'ingénierie et de R&D (France et monde) : 24%
  • Autre secteur (Production d'énergie, Université « pour doctorat », IT, pétrolier) : 13%.

BLOCS DE COMPETENCES

FRANCE-COMPETENCES
RNCP34610BC03

BLOC :
Contribuer au développement d'un véhicule connecté et autonome en relation avec la chaîne de traction

a . Maîtriser les concepts, les modèles et les techniques en lien avec les technologies de chaîne de traction appliquées aux véhicules à propulsion thermique, hybride ou électrique ainsi aux véhicules connectés et autonomes.
c. Concevoir un système complexe de chaîne de traction.
d. Utiliser des dispositifs de modélisation des composants, des fonctions et du système complet (modèle d'Intelligence Artificielle type réseaux de neurones profonds ).
f . Prendre en compte des éléments de cahier des charges (de performance, de consommation d'énergie, de réglementation, d'environnement, et d'émissions de polluants) .
g. Intégrer un système (une chaîne de traction) dans un ensemble complexe de systèmes (un véhicule) , en tenant compte des contraintes.
h. Concevoir et déployer un système de contrôle pour une gestion optimale de l'énergie embarquée.
i. Analyser l'interaction entre le système de chaîne de traction et le niveau de connectivité et d'autonomie d'un véhicule électrique.
j. Déployer une approche système, c'est à dire prendre en compte de façon holistique les multiples et complexes interactions entre les différents composants et fonctions d'une chaîne de traction intégrée dans un véhicule.
n. Apporter des solutions innovantes en faisant preuve d'ouverture et d'esprit de synthèse.

MODALITES D'EVALUATION:

Mises en situation professionnelle : · Analyse et réponse à un cahier des charges proposé par des industriels, présentation devant un jury expert. · Soumission d'un dossier professionnel sur la validation du modèle d'Intelligence artificielle développé en respectant les contraintes exigées dans le cahier des charges. Soumission d'un dossier professionnel montrant la prise en compte des exigences sécurité dans le modèle livré en respectant les contraintes exigées par le cahier des charges. Présentation du projet de véhicule connecté autonome devant un jury d'industriels. Périodes en entreprise évaluée. Examens écrits validant les connaissances théoriques.

FRANCE-COMPETENCES
RNCP34610BC01

BLOC :
Concevoir le système de chaîne de traction innovant en vue de sa production automobile en grande série en fonction des pays cibles.

a. Maîtriser les concepts, les modèles et les techniques en lien avec les technologies de chaîne de traction appliquées aux véhicules à propulsion thermique, hybride ou électrique ainsi aux véhicules connectés et autonomes.
b. Réaliser des analyses fonctionnelles de l'architecture et des différents composants de la chaîne de traction en intégrant le moteur et ses composants, la transmission, les machines électriques, l'électronique de puissance, et les batteries.
c. Concevoir un système complexe de chaîne de traction.
d. Utiliser des dispositifs de modélisation des composants, des fonctions et du système complet.
e. Mettre au point une chaîne de traction sur banc d'essais et sur véhicule.
f. Prendre en compte des éléments de cahier des charges (de performance, de consommation d'énergie, de réglementation, d'environnement, et d'émissions de polluants) .
g. Intégrer un système (une chaîne de traction) dans un ensemble complexe de systèmes (un véhicule) , en tenant compte des contraintes.
k. Intégrer un groupe projet et évoluer dans un environnement professionnel international et multiculturel.
l. Gérer un projet en intégrant les objectifs, contraintes et ressources .
m. Mettre en place et à faire fonctionner une organisation.

MODALITES D'EVALUATION:

Mises en situation professionnelle : · Analyse et réponse à un cahier des charges, présentation devant un jury expert. · Soumission d'un dossier professionnel sur la validation par le biais de la modélisation de l'architecture demandée par un expert. · Présentation du projet d'adaptation moteur/véhicule et présentation devant des experts industriels. · Conception d'un modèle numérique au travers de simulation donnant lieu à un rapport. Réalisation de tests sur banc d'essais et présentation orale devant des experts. Périodes en entreprise évaluées Examens écrits validant les connaissances théoriques

FRANCE-COMPETENCES
RNCP34610BC02

BLOC :
Tester, optimiser et déployer le projet de chaîne de traction pour une intégration véhicule

b. Réaliser des analyses fonctionnelles de l'architecture et des différents composants de la chaîne de traction.
d. Utiliser des dispositifs de modélisation des composants, des fonctions et du système complet.
h. Concevoir et déployer un système de contrôle pour une gestion optimale de l'énergie embarquée.
j. Déployer une approche système, c'est à dire prendre en compte de façon holistique les multiples et complexes interactions entre les différents composants et fonctions d'une chaîne de traction intégrée dans un véhicule.
k. Intégrer un groupe projet et évoluer dans un environnement professionnel international et multiculturel en maîtrisant la communication en anglais et en prenant en compte les aspects multiculturels.
l. Gérer un projet en intégrant les objectifs, contraintes et ressources.

MODALITES D'EVALUATION:

Mises en situation professionnelle : · Projet d'intégration véhicule réalisé en groupe dans le cadre du projet final Conception d'un modèle simulant un système de calibration et contrôle moteur comprenant la gestion de l'énergie embarquée. Présentation du dossier comportant le modèle et les tests de validation. Soutenance devant des experts. Périodes en entreprise évaluées. Examens écrits validant les connaissances théoriques.