BlocsDeCompetences .org

-- Construire un parcours de formation --

CQP Chargé d'intégration en robotique industrielle (RNCP34985)

Formation et/ou diplôme proposée au RNCP par le certificateur : UNION INDUSTRIES METALLURGIQUES MINIERES

Branches de formations NSF

NSF 2xx Domaines technico-professionnels de la production > NSF 20x Spécialités pluri-technologiques de production > NSF 201 Technologies de commandes des transformations industrielles >
>

NSF 2xx Domaines technico-professionnels de la production > NSF 20x Spécialités pluri-technologiques de production > NSF 201 Technologies de commandes des transformations industrielles >
> NSF 201s Technologies de commandes des transformations industrielles (production) >

NSF 2xx Domaines technico-professionnels de la production > NSF 20x Spécialités pluri-technologiques de production > NSF 201 Technologies de commandes des transformations industrielles >
> NSF 201u Technologies de commandes des transformations industrielles-conduite, surveillance de machines >

Activités visées

L'étude et la définition d'une solution robotisée Le chargé d'intégration en robotique industrielle traduit en spécifications techniques et/ou fonctionnelles un besoin de robotisation d'un process de fabrication. Il définit une ou des solutions technologiques de robotisation d'un process de fabrication. Il doit également consolider les données technico-économiques d'un intégrateur ou d'un fournisseur. Pour cela le chargé d'intégration en robotique industrielle procède à l'analyse du process en s'appuyant sur des méthodes de descriptions pertinentes (par exemple : SADT, SysML, GEMMA…). La méthode retenue est adaptée à la problématique et au contexte de l'entreprise. Les moyens mis en oeuvre ou préconisés sont compatibles avec les besoins exprimés par le client. L'intégration d'une solution robotisée Le chargé d'intégration en robotique industrielle réalise une simulation de la cellule avant son implantation chez le client, celle-ci permet notamment de valider le programme par fonction dont le temps de cycle et vérifier l'absence de collision. Le chargé d'intégration en robotique industrielle réalise un contrôle visuel de l'état des entrées et sorties ce qui permet de valider le câblage réalisé, il doit également communiquer les procédures d'exploitation aux utilisateurs ainsi que des conseils d'utilisation vers les différents utilisateurs.
[Se référer à la fiche source pour plus de détails]

Appellations professionnelles possibles

  • Intégrateur robotique

Environnements de travail

  • Le chargé d'intégration en robotique industrielle travaille généralement au sein d'entreprises de la robotique pour le compte de clients finaux ou au sein même des entreprises (service méthode, maintenance,…). Il est amené à travailler dans un bureau principalement sur ordinateur équipé de logiciels spécifiques afin de traiter les aspects liés à l'étude de la solution robotisée. Les solutions robotisées peuvent être diverses : robot de soudage, robot de collage, robot de peinture, robot de manutention, de cobot, etc. Lorsque la solution robotisée est définie, il est amené à procéder à des essais d'intégration dans des ateliers de fabrication pour la mise au point ou dans les ateliers de production dans lequel le robot est intégré. Il agit sur l'installation finale afin d'assurer un appui technique aux utilisateurs.

BLOCS DE COMPETENCES

FRANCE-COMPETENCES
RNCP34985BC02

BLOC :
L'intégration d'une solution robotisée

Mettre en oeuvre une solution d'intégration en robotique (implantation, interconnexion, …)
Rendre compte de l'état d'un système robotique
Assurer un appui technique aux utilisateurs d'un système robotisé

MODALITES D'EVALUATION:

Les compétences professionnelles mentionnées dans le référentiel du CQPM sont évaluées par la commission d'évaluation à l'aide des critères avec niveau d'exigence et selon les conditions d'évaluation définies dans le référentiel d'évaluation. Les modalités d'évaluation sont les suivantes : a) Évaluation en situation professionnelle réelle L'évaluation des compétences professionnelles s'effectue dans le cadre d'activités professionnelles réelles. Cette évaluation s'appuie sur : une observation en situation de travail des questionnements avec apport d'éléments de preuve par le candidat b) Présentation des projets ou activités réalisés en milieu professionnel Le candidat transmet un rapport à l'UIMM territoriale centre d'examen, dans les délais et conditions préalablement fixés, afin de montrer que les compétences professionnelles à évaluer ont bien été mises en oeuvre en entreprise à l'occasion d'un ou plusieurs projets ou activités. La présentation de ces projets ou activités devant une commission d'évaluation permettra au candidat de démontrer que les exigences du référentiel d'évaluation sont satisfaites. c) Évaluation à partir d'une situation professionnelle reconstituée L'évaluation des compétences professionnelles s'effectue dans des conditions représentatives d'une situation réelle d'entreprise: par observation avec questionnements Ou avec une restitution écrite et/ou orale par le candidat d) Avis de l'entreprise L'entreprise (tuteur, responsable fonctionnel…) donne un avis en regard des compétences professionnelles du référentiel d'évaluation sur les éléments mis en oeuvre par le candidat lors de la réalisation de projets ou activités professionnels.

FRANCE-COMPETENCES
RNCP34985BC01

BLOC :
L'étude et la définition d'une solution robotisée

Traduire en spécifications techniques et/ou fonctionnelles un besoin de robotisation d'un process de fabrication.
Définir une ou des solutions technologiques de robotisation d'un process de fabrication
Consolider les données technico-économiques d'un intégrateur ou d'un fournisseur

MODALITES D'EVALUATION:

Les compétences professionnelles mentionnées dans le référentiel du CQPM sont évaluées par la commission d'évaluation à l'aide des critères avec niveau d'exigence et selon les conditions d'évaluation définies dans le référentiel d'évaluation. Les modalités d'évaluation sont les suivantes : a) Évaluation en situation professionnelle réelle L'évaluation des compétences professionnelles s'effectue dans le cadre d'activités professionnelles réelles. Cette évaluation s'appuie sur : une observation en situation de travail des questionnements avec apport d'éléments de preuve par le candidat b) Présentation des projets ou activités réalisés en milieu professionnel Le candidat transmet un rapport à l'UIMM territoriale centre d'examen, dans les délais et conditions préalablement fixés, afin de montrer que les compétences professionnelles à évaluer ont bien été mises en oeuvre en entreprise à l'occasion d'un ou plusieurs projets ou activités. La présentation de ces projets ou activités devant une commission d'évaluation permettra au candidat de démontrer que les exigences du référentiel d'évaluation sont satisfaites. c) Évaluation à partir d'une situation professionnelle reconstituée L'évaluation des compétences professionnelles s'effectue dans des conditions représentatives d'une situation réelle d'entreprise: par observation avec questionnements Ou avec une restitution écrite et/ou orale par le candidat d) Avis de l'entreprise L'entreprise (tuteur, responsable fonctionnel…) donne un avis en regard des compétences professionnelles du référentiel d'évaluation sur les éléments mis en oeuvre par le candidat lors de la réalisation de projets ou activités professionnels.