BlocsDeCompetences .org

-- Construire un parcours de formation --

Chef de projet en matériaux composites (RNCP34254)

Formation et/ou diplôme proposée au RNCP par le certificateur : CTRE TECH INDUST PLASTURGIE COMPOSITES

Branches de formations NSF

NSF 2xx Domaines technico-professionnels de la production > NSF 22x Transformations > NSF 225 Plasturgie, matériaux composites >
> NSF 225s mise en oeuvre des plastiques et des matériaux composites >

Activités visées

Le chef de projet en matériaux composites est responsable d'un ou plusieurs projets. Il peut travailler au sein d'un service R&D, d'un service méthode et industrialisation, en production, en qualité, voir même occupé la fonction de technico-commercial. Il encadre une équipe projet pour concevoir, innover, développer des pièces, des sous-ensembles, des matières, des outillages. Il participe à l'industrialisation. Il assiste la production et la qualité et peut superviser la maintenance. Il est garant de l'hygiène, la sécurité et le respect de l'environnement. Il anime, organise, pilote les réunions opérationnelles
[Se référer à la fiche source pour plus de détails]

Appellations professionnelles possibles

  • Consultant, responsable (technique, bureau d'étude, développement, études, industrialisation, production ou méthode), chef d'équipe, chef de service, chef d'atelier, coordinateur technique, chargé de projet, chargé d'études industrielles, chargé d'affaires, chef de projet, adjoint au responsable, préparateur méthode, technicien expert composites, technicien d'atelier, de R&D, méthode ou industrialisation.

Environnements de travail

  • Les titulaires de la certification s'insèrent dans des entreprises relevant du secteur de la plasturgie et des composites. La taille des entreprises concernées peut varier de l'entreprise artisanale (TPE) à la multinationale (groupe international).
  • Les entreprises relèvent de secteurs d'activités très divers : aéronautique, transport, automobile, électrotechnique, bâtiment, sports et loisirs, nautisme, naval, défense, médical et éolien.
  • Ces entreprises peuvent être des donneurs d'ordre, des sous-traitants, ainsi que des centres de recherche, des fabricants de matières premières ou de machines nécessaires à la transformation des plastiques et des composites. Compte tenu des tendances actuelles de l'industrie mondiale, les secteurs que nous avons identifiés comme étant les plus demandeurs sont : le transport (auto, train), l'aéronautique, le médical et le sport et loisirs.

BLOCS DE COMPETENCES

FRANCE-COMPETENCES
RNCP34254BC01

BLOC :
Réalisation et industrialisation de solutions techniques en matériaux composites

Concevoir et dimensionner une pièce en matériau composite
Connaitre les matériaux
Connaitre et paramétrer les différents procédés de fabrication
Savoir fabriquer un modèle, un moule et une pièce
Savoir communiquer et rendre compte
Analyser le prototype ou le procédé et identifier les dysfonctionnements
Apporter les corrections
Réaliser les modifications
Assurer la finition du prototype (assemblage/usinage)
Qualifier le prototype ou le procédé
Optimiser les documents techniques pour la traçabilité du projet (cahier des charges, nomenclatures, gamme de fabrication, modes opératoires…)
Établir le dossier de fabrication et en contrôler la conformité d'application
Rédiger les fiches de fabrication au poste
Rechercher les fournisseurs
Qualifier les sous-traitant éventuels
Établir les commandes matières
Mettre en place les moyens nécessaires à la réalisation du projet
Établir le calendrier de fabrication
Étudier les postes de travail, les implantations et/ou les modalités de manutention et d'entreposage des fabrications
Étudier et identifier des évolutions d'équipements et/ou d'installations afin d'améliorer la productivité et/ou la sécurité et les mettre en oeuvre
Connaitre les méthodes de valorisation des composites
Identifier le type de défauts
Choisir une technique de réparation
Réaliser les réparations

MODALITES D'EVALUATION:

Ces compétences sont évaluées en contrôle continu au travers de différentes épreuves théoriques et pratiques. Exercices en salle portant sur la conception et le dimensionnement de pièces QCM et questionnaires portant sur la technologie des matériaux et leur mise en oeuvre Travaux pratiques qui se déclinent en différents travaux de fabrication de pièces à difficultés croissantes Projet Industriel permettant d'évaluer, dans sa réalisation, l'autonomie de l'apprenti qui devra fournir les livrables suivants : Un rapport écrit Une présentation orale power point. L'évaluation est réalisée par un jury d'examen. NOTA : Pour les personnes intégrant la formation pour valider ce bloc et n'ayant pas d'entreprise support, le projet industriel sera défini par le centre de formation qui mettra à disposition l'atelier et les moyens nécessaires au déroulement du projet. Modalités de validation du bloc 1 12/20 de moyenne aux épreuves théoriques en contrôle continu 12/20 de moyenne en travaux pratiques 12/20 de moyenne en projet d'entreprise (rapport + soutenance devant le jury d'examen)

FRANCE-COMPETENCES
RNCP34254BC02

BLOC :
Pilotage et gestion des projets

Analyser le cahier des charges client
Faire la recherche documentaire relative au projet (normes, législations…)
Analyser l'environnement interne/externe
Identifier les besoins du projet, les objectifs et les contraintes
Quantifier les fonctions produits ou procédé en valeurs mesurables
Organiser les différentes étapes du projet
Mettre en place les indicateurs de pilotage
Coordonner les actions et les ressources internes et externes
Planifier les tâches et la charge des intervenants
Mettre en oeuvre le projet
Prendre en compte les risques et les contraintes clients internes/externes
Élaborer des solutions techniques, des méthodes et des moyens Évaluer et chiffrer des coûts et les temps de fabrication
Rédiger le rapport d'étude
Rédiger les bilans budgétaire et qualitatif du projet au regard du cahier des charges
Analyser les écarts entre prévision et réalisation en vue d'amélioration et d'optimisation du produit ou du procédé Mettre en place les actions correctives et préventives en fonction des écarts constatés

MODALITES D'EVALUATION:

Ces compétences sont évaluées en contrôle continu au travers de différentes épreuves de mise en situation : Études de cas : Des épreuves écrites consistant à traiter tout ou partie d'un projet industriel de pièces composites en prenant en compte les aspects techniques et économiques. Rapport écrit et soutenance orale · Conduite de projet en centre de formation À partir d'une commande client, le candidat devra conduire le projet dans sa globalité et fournir les livrables suivants : Un cahier des charges clients · Une étude technico-économique du produit Une planification avec analyse des écarts. Une présentation orale L'ensemble de ces éléments font l'objet d'une note globale QCM et questionnaires Permettent d'évaluer les connaissances générales de bases. Modalités de validation du bloc 2 : 10/20 de moyenne en étude de cas en contrôle continu 12/20 de moyenne en conduite de projet (rapport + soutenance orale) 10/20 de moyenne aux QCM et questionnaires en contrôle continu

FRANCE-COMPETENCES
RNCP34254BC03

BLOC :
Conduite et animation d'une équipe projet

Fédérer les acteurs
Faire émerger l'intelligence collective
Animer les réunions techniques
Assurer l'argumentation et les échanges opérationnels dans un environnement international.
Mener les débriefs collectifs et individuels
Prendre en compte les retours d'expériences
Assurer la veille technologique
Gérer les temps
Prendre des décisions
Assurer le reporting sur l'avancement du projet
Rédiger et communiquer les comptes rendus

MODALITES D'EVALUATION:

Ces compétences sont évaluées sur 20 points : A l'oralLe candidat devra montrer qu'il maitrise les processus d'animation et de communication au travers d'une expérience vécue en entreprise lors de la réalisation d'un projet. Présentation orale de 20 minutes devant le jury. · A l'écritle candidat devra montrez qu'il maitrise les processus de communication écrite et l'utilisation des outils numériques permettant l'acquisition et la transmission des informations, au travers d'un rapport de veille technologique de 10 pages maximum, sur un sujet technique imposé en Français et en Anglais. En Anglais Toeic obligatoire niveau 785 Modalités de validation du bloc 3 :10/20 de moyenne en communication orale 10/20 de moyenne en communication écrite 785 points au TOEIC d'anglais